Besoin d’aide ?

Pour tout renseignement ou pour des informations sur votre commande :

+33 07 86 58 51 34

REVOLVAIR
Nicolas Ferry
Aérodrome de Gap – 05130 Tallard
Aérodrome de Pujaut – 30131 Pujaut

Lundi au Dimanche 08h00-20h00 Prix d'un appel local

Record du monde Freefly féminin

Du 22 au 27 novembre 2016 à eu lieu aux USA, sur la dropzone de Skydive Arizona, le record du monde de freefly féminin

Redbull – Partenaire de l’événement nous offre ici une vidéo qui résume les 6 jours qui ont aboutis à la réalisation de ce nouveau record du monde Freefly féminin : 65 parachutistes féminin volants en formation vertical ( tête en bas ).

Si je peux vous garantir une chose au sujet d’établir un record du monde, c’est que briser un record du monde n’est pas facile. Cela a toujours été le cas lorsque Amy Chmelecki et son équipe de parachutistes, toutes des femmes, ont entrepris de faire le record mondial des femmes à 6000  mètres au-dessus du désert de l’Arizona. Après 15 tentatives, le seizième saut fut le bon avec à la clé un record de 65 parachutistes.
Au cours de la semaine, les filles ont fait face, des sinus explosés, des os presque cassés, des coups de tête en plein air, de l’hypoxie, des turbulences et des températures extrêmes de -15 ° C, alors qu’ils tentaient de battre le record du monde encore et encore.
Après presque tous les sauts, Amy Chmelecki répétait aux filles: “Faire un record du monde n’est pas facile, ça ne va pas nous être donné, nous devons travailler dur pour cela.”

Plus de 90 femmes sont descendues sur la petite ville d’Eloy, Arizona, pour battre le record, aux côtés de Amy Chmelecki et des légendes de parachutisme : Anna Moxnes, Melissa Lowe, Sara Curtis, Domi Kiger et Sharon Har-noy Pilcher. La semaine comprenait deux jours de training, suivis de trois grosses journées de saut, et une journée supplémentaire pour cause  météorologique juste au cas où.
Au départ il ne voulait pas aller jusqu’à la journée supplémentaire, mais à la fin, ils n’ont pas pu faire autrement et finalement le record du monde a était réalisé à ce moment la!

Le puzzle

Amy Chmelecki et les autres loads-masters de l’équipe devaient d’abord concevoir la formation, puis la soumettre aux juges et les freeflyeuses devaient reproduire cette formation spécifique en chute à plus de 300km/h.
Chaque fille est comme un morceau de puzzle, et nous devons trouver comment ils vont ensemble dans cette formation“, a déclaré Amy Chmelecki. “Nous devons déterminer quelle pièce va où, et comment chaque fille va être capable de faire de son mieux.”

Durant la semaine, il y avait souvent le cas où le groupe faisait un super saut, la formation presque faite, mais les sauts suivant étaient mauvais. “C’est un phénomène courant d’avoir un bon saut suivi d’un mauvais saut“, a déclaré Amy Chmelecki. “Ne vous laissez pas aller, ne respirez pas, ne bougez pas et restez dans la zone“.
Tout au long de la semaine, malgré tous les efforts des freeflyeuses pour rester calme et concentré, il était difficile de ne pas penser que le record n’allait pas ce faire. “Le record n’est pas garanti, et tout le monde le sait“, a déclaré le plongeur australien Jill Grantham. «Des tentatives se sont produites tout le temps et elles ne sont pas couronnées de succès, mais il y a eu deux ans de planification avec 12 mois de formation sur le terrain – il fallait être selectionné pour être ici, donc il y en a beaucoup que le nombre prévu pour le record“.

Juste une photo

Le temps est venu de donner la photos du saut et la feuilles de formation aux juges et de le soumettre comme le nouveau record du monde Freefly féminin – une photographie où le puzzle se réunit pour une fraction de seconde. Les filles ont sautées des avions sur la 16e tentative et elles se sont grippées, pas seulement pour une fraction de seconde, la formation à volée pendant une longue période.

À la fin de tout cela, malgré le succès du record du monde Freefly féminin, il s’est fait un saut avec une bien plus grande formation. Il s’agissait de l’aventure, du défi et de l’expérience de rassembler des dizaines de femmes du monde entier pour défier la gravité et inspirer la prochaine génération de parachutistes.

Record du monde Freefly féminin

Skydive Arizona

  • Amy Chmelecki
  • Sara Curtis
  • Domi Kiger
  • Anna Moxnes
  • Melissa Nelson Lowe
  • Alex Aimard
  • Jason Peters
  • Steve Curtis
  • Norman Kent
  • Tim Wagner
  • Randy Connell
  • Jami Pillasch
  • Skyvans
  • Twin Otters

Casser l’actuel  Women’s Vertical World Record Formation !!!!

RETOUR AUX ARTICLES